NAVIGATION

 

JE ME RAPPELLE DE MON PARCOURS

 

Bonsoir à tous et à toutes,

Je lis les différents parcours de chacun d'entre vous et je constate avec tristesse que tous autant que nous sommes, souffrons de cette situation. Le poids des traditions qui est bien encré dans notre culture, et la peur des rejets de la part des proches. Quand on est jeune, il est diificile de trouver à qui parler.

Je me rappelle de mon parcours et de tous les points d'interrogations et de sentiments d'injustices de se sentir si différente de mes frères et soeurs.
Très jeune, je me sentais attirée par les filles notamment la première fois de ma meilleure amie. Je crois même que c'était la première fois que j'étais tombé amoureuse. Sentiment contradictoire et hors norme.
J'ai même essayé de faire comme tout le monde, sortir avec des mecs, mais avec de très mignons et charmants jeunes hommes pour me persuader que j'étais "normale". Mais cette nature qui fait partie intégrante de moi me rattrapait toujours et chaque jour toujours plus fort.
J'ai attendu d'être indépendante et autonome pour vivre ma vie.
J'ai fait mon coming out à mes frères et soeurs il y a 5 ans de cela. Ils s'en doutaient, j'ai eu de la chance, ils disaient que le fait d'être différente ne changeraient pas le fait que je resterai leur soeur. En ce qui concerne mes parents, ils n'ont pas besoin de le savoir si ce n'est que leur faire de la peine vu leur âge.

Je pense qu'être une fillle est moins difficile à cacher qu'être un garçon car les parents attendent qu'il se marie et perpétue la lignée. Beaucoup trop d'attentes et beaucoup de poids à porter. Et c'est encore plus difficile quand on vit encore sous le toit parental.
Je souhaite à tous ces jeunes qui ont fait leur coming out de garder courage car le plus dur est fait mais il reste encore beaucoup à faire car la vie est jalonnée d'obstacles.


Je tiens encore à féliciter l'initiative de la création de se site car cela permettre à chacun d'entre nous de ne plus se sentir seul. Et de pouvoir aider tout ceux qui se posent des questions quand à leur préférence.

Bises à tous et bon courage
Hmong lady

 

Ajouté le 5 novembre 2008

 

Pour nous écrire et nous laisser vos témoignages cliquez ici

Vous souhaitez laisser un message concerant ce témoignage