Beautiful Thing
 
Au sud de Londres, dans la cité de Thamesmead en plein été, trois adolescents se morfondent. Jamie est rejeté par ses camarades de classe et sèche les cours, Ste se fait battre par son père alcoolique et son frère. Leah, renvoyée du lycée, vit dans le monde de la musique de Mama Cass.
Sandra, la mère de Jamie, battante, généreuse et enjouée, essaie de comprendre son fils et se bat pour obtenir une promotion. Elle essaie de maintenir sa relation avec son amant baba cool Tony.
Un soir, Sandra ramène Ste couvert de bleus chez elle. Ste trouve à partir de là de plus en plus souvent refuge chez eux, où il partage la chambre de Jamie. Les deux garçons se confient l’un à l’autre et leur amitié se transforme en sentiment amoureux.
 
Réalisé par Hettie MacDonald - Sénario : Jonathan Harvey d'après sa propre pièce.
Interprètes : Linda Henri, Meera Syal, Glen Berry, Scott Neal, Tameka Empson, Ben Daniels
Durée du film : 1h 30min
 
    
 
 
Notre avis : Un sénario réussit, des acteurs sensibles, un film à voir absolument. Les Anglais n'ont pas fini de nous surprendre encore une fois avec ce merveilleux film. "Beautiful Thing" est une comédie qui reste agréable à voir sans être vulgaire. Le coming-out sans souhaité nous montre la difficulté des deux parties, la mère et le fils. N'oublions pas que le tout est baigné de chansons de Mama Cass. Pour ceux qui n'ont pas encore vu, je le conseils vivement.
 
 
 
 
Où trouver le film :
 
 
HISTOIRE D'UN FILM
 
BEAUTIFUL THING est à l'origine une pièce de théâtre douce-amère écrite par Jonathan Harvey à vingt-quatre ans, et qui connut une brillance carrière. Jonathan Harvey fut surpris du succès. Il était alors professeur dans une école proche de Thamesmead, là où est située l'histoire. "Etre professeur m'a permis de trouver les mots justes pour les personnages de BEAUTIFUL THING".
 
Jonathan explique : "Quand tu as une vie glauque et ennuyeuse et que quelque chose arrive et te rend heureux, tu t'y accroches. C'est ce que les personnages du film font."
 
Quand Channel Four décide d'adapter la pièce à l'écran, Jonathan est enchanté de pouvoir montrer BEAUTIFUL THING à un public plus large. "Les seules images que j'ai eu de l'homosexualité enfant étaient celles de ces garçons qui vont dans des écoles privées, qui portent des vestes de cricket et qui font de la barque sur la rivière, ou de ces garçons de la classe ouvrière qui se font mettre à la porte et finissent par se prostituer. J'ai voulu combattre ce genre de clichés".
 
A sa grande surprise, Hettie Macdonald, qui avait mis en scène la pièce, est emplyée dans un premier temps comme consultante, n'ayant jusqu'à présent jamais réalisé, elle fut surprise et heureuse quant finalement, on lui proposa le tournage du film.
 
Trouver les deux comédiens a demandé du temps car ils devaient avoir l'âge des personnages et avoir une expérience d'acteur. Glen Berry et Scott Neal sont tout les deux élèves de l'école de théâtre Anna Scher et sont copains depuis des années, même s'ils admettent qu'ils avaient au départ des a priori pour les scènes d'amour !
 
La chance a été au rendez-vous, l'été du tournage a été caniculaire comme il était écrit dans la pièce, et le régisseur Jim Allan a trouvé trois appartements vides au même étage dans le cité de Thamesmead.
 
La musique est d'une autre époque. Jonathan explique que bien qu'il se souveinne de cette musique enfant, sa mère lui avait dit "que si j'avalais la nourriture à toute allure, je finirai par m'étouffer, comme Mama Cass qui est morte à cause d'un aliment coincé dans la gorge", à cette anecdote s'ajoute un jour une drag queen chantant "Il's Betting Better" et alors qu'il écrivait BEAUTIFUL THING il s'est rendu compte que la musique collait parfaitement avec l'histoire.
 
 

Pour visionner "BEAUTIFUL THING" en streaming

 

 

Quelques Chansons du film

 

Avec le groupe "The Mamas & The Papas", Mama Cass !

 

 

 

 

 

 

De très belles chansons...

 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée